Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2015

Le nid vide

Il y a une semaine déjà que ton petit frère partait au lycée,en internat...Une semaine que je me retrouve seule le soir à la maison...

Drôle de sensation...Le silence et le vide se sont installés sournoisement dans ma vie...J'avais déjà ressenti ce vide lorsque tu es parti rejoindre les étoiles.....Je sais que cette fois c'est différent et que ton petit frère rentrera chaque week-end...

Mais jusqu'à présent il y avait toujours quelqu'un avec moi...juste une présence , c'est important...et ça me faisait sentir vivante , au plutôt encore utile....

Je ne fais pas de comparaison , c'est tout-à-fait différent, il faut simplement que je m'adapte à cette vie nouvelle....

Il me manque ...mais on reste malgré tout connectés avec les portables....

Tu me manques ....mais hélas même si je sais que nous sommes connectés , cette absence physique est si douloureuse...

Ne t'en fais pas , je vais bien.

Je profite de la vie, des petits bonheurs qu'elle peut m'apporter chaque jour...

Même si parfois je suis blasée de la race humaine , j'essaie encore et toujours de croire qu'il y a du bon dans chaque être humain...crois-moi la tâche est ardue, je m'accroche à cet espoir et je pense à toi , ton doux visage , ton sourire qui fait ressortir tes fossettes, ton humour et ta gaieté .

En fermant les yeux , je peux même t'entendre chanter et je fais semblant que tu es encore vivant...

J'allège mon fardeau en me berçant d'illusion et j'avance sur mon chemin le coeur moins lourd...

52 mois...

Mon nid est vide , mais mon coeur est rempli d'amour...

 

08/08/2015

Always on my mind...

4 ans et 3 mois
51 mois
1 552,27934 jours
Putain ça commence à faire long...

Voilà mon statut facebook du jour et je peux te dire que c'est vraiment long et hélas pas encore fini...parce que ça ne sera jamais fini.

 

Quelque part , je me dis que tu dois quand même être pas si mal où tu es parce qu'ici-bas , j'entends tellement de conneries....Les gens sont sans cesse à se plaindre de tout et de rien....Les gens sont crédules et naïfs et en deviennent haineux à l'encontre de leurs propres voisins , c'est à gerber..Les gens ne se supportent plus et ne voient que leurs propres nombrils.tellement écoeurant

Tu va me dire que moi-même ,je me plains...c'est pas faux.

Parfois j'ai juste envie de leur dire d'éteindre leur saloperie de télévision , de fermer leur journaux nauséabonds et de se déconnecter de leur internet de merde parce que finalement ça ne leur sert à rien , sinon répandre leur fiel et leur haine mais a quoi bon?

Je me bats contre des moulins à vent....contre des moutons de Panurge....ils restent campés sur leurs positions et ne veulent surtout pas que ça change....Alors je me coupe de tout ça et repense aux temps heureux et je souris ( oui je sais ça a goût de déjà vu)....

C'est finalement ce qui a de bien avec la mort, on a pas à supporter ce tas d'immondices propagé par la race humaine.....Je dis cela sans vraiment savoir ce qu'il y a là-bas...juste je suis sûre que ce n'est pas pire qu'ici , c'est impossible....

Alors je me coupe parfois de la réalité pour me réfugier dans l'Utopie d'un monde meilleur tout en étant consciente que tant que l'Humain régnera sur la Terre , absolument rien ne changera ici-bas...C'est basique et bateau mais bien réel pourtant.

Ainsi je te sais heureux et libéré de tout ce matérialisme dont on a pas besoin pour être heureux....

Mes enfants suffisent à mon bonheur...Ici et ailleurs ,le reste je m'en fiche....je peux paraître désabusée c'est vrai , au fond je le suis vraiment mais au moins j'en suis consciente et je ne m'invente pas une super vie remplie de bonheur comme la plupart des gens qui ont une vie remplie de tellement de vide que ça donne le vertige....

Il pleut

Mon coeur pleure

Mais au fond , je sais que je ne suis pas la plus malheureuse puisque tu es dans mon esprit pour l'éternité....

 

08/07/2015

Déconnectée....

50 mois sans toi...

J'écris...j'efface...je réfléchis et puis je supprime et je pense à toi...mais voilà les mots semblent m'échapper.

Je suis peut-être en manque d'inspiration ou alors trop inspirée et ça me bloque..

Pourtant j'ai l'impression que ça se bouscule dans ma tête , mais ça ne sort pas , mille choses à penser , mille choses à gérer et comme souvent je procrastine.....

Toi , toujours au coeur de ma vie et tu me fais avancer , j'ai tellement parlé de toi , j'ai tellement évoqué ton omniprésente absence , je me suis tellement saoûlée de toi et de nos souvenirs que peut-être j'arrive à expiration?

Et si je n'avais plus rien à dire?

Je ne sais plus...je m'égare car c'est impossible que le puits de mes pensées se tarisse ....et toujours j'aurais un petit mot à coucher ce blog , chaque 8 de chaque mois.....

Aussi bref soit-il, ce petit mot trouvera sa place, ne serait-ce juste pour dire : Je t'aime Quentin

08/06/2015

Jamais loin....

Ces 4 années qui viennent de s'écouler si rapidement m'auront appris bien des choses...sur la mort , sur moi-même...sur les autres

La première est que l'amour filial est indestructible...Quand on met au monde un enfant  , que l'amour est là , il demeure à jamais et pour l'éternité...

Quand on perd cet enfant , le monde s'écroule autour de soi et on perd tous ses repères...mais avec le temps et de la patience et aussi beaucoup d'amour , on arrive à surfer sur les vagues de douleur jusqu'à les dompter et en devenir le maître....et ainsi ce n'est plus la douleur qui dirige notre vie mais l'inverse....

En acceptant la mort , on revit...joli paradoxe mais néanmoins tout à fait approprié dans mon cas.

En lâchant prise , on souffle et s'octroie un peu de répit, on s'autorise une trêve.

Cela peut paraître présomptueux ,car il est aisé de se laisser chavirer à nouveau..simplement j'essaye de garder le cap et il semble que je vogue dans la bonne direction...Je m'en réjouis car il faut savoir profiter des vents favorables quand ils soufflent dans le bon sens.....Une tempête peut vite assombrir le tableau....

 

J'ai appris aussi cela de ces 4 dernière années...Carpediem résonne comme une douce mélodie dans ma tête et aujourd'hui plus que jamais.

J'ai appris à être forte et courageuse , à prendre sur moi-même et également à me laisser aller...les deux sont compatibles et nécessaires pour aller de l'avant...

Je suis convaincue que tu es dans un ailleurs, meilleur et que tu y es heureux..je l'ai vu dans mon rêve et tu es assez malin pour faire passer des messages...Tu es un Ange...

 

Les souvenirs de toi sont ma force qui me poussent chaque jour à vivre et ils sont gravés pour toujours....Tu es toujours là ...jamais très loin et mon amour pour toi est intact , voire grandissant...

Je tairais ce que j'ai appris sur "certains  autres" car il n'est jamais bon d'évoquer du négatif...Je ne garde que le meilleur d'autres "autres"qui sont devenus essentiels à ma vie et ce sont ceux là qui m'importent...

 

Tu n'es jamais loin ; même 49 mois après ton départ et je me rapproche chaque jour de nos retrouvailles...

Je continue de t'aimer....

 

08/05/2015

Un si bel hommage

4 années se sont écoulées , 48 mois sont passés  ,rien n'a arrêté le cours du temps et nous nous sommes retrouvés une nouvelle fois sur la plage des Cabanes de Fleury....Nous t'avons offert nos fleurs qui comme toujours , revenaient sans cesse s'échouer sur le bord...Nous étions tous réunis , petits et grands, la famille s'agrandit, en 2012 Fanny venait pour la première fois et cette année ce fut le tour de Clarisse , nos deux petites princesses qui te connaîtront à travers nous, à travers tous les souvenirs de toi que nous évoquons souvent sans peine et avec joie..et bien sûr Timothée, ton mini BN , qui malgré son jeune âge garde un souvenir indélébile de toi....

DSCF3899 - Copie.JPG

Comme chaque année , Valérie et Bruno nous ont accueilli avec grand plaisir et nous ont fait une magnifique surprise...Tu as désormais une place de choix au camping avec une plaque à ton nom sur le fronton de leur mobile home....

Ce fut un merveilleux week-end tout en vert car bien sûr le vert c'est frais....

DSCF3908.JPG

 

Un si bel hommage pour un si bel Ange

08/04/2015

Le mois d'avant....

Sans crier gare, arrive avril,

doucettement ,je vacille ,

Avril est là, poisson moqueur

blague fanée, mauvaise humeur 

 

Sans crier gare, s'installe avril

furtivement,je suis fébrile

Avril est là, printemps sournois

coeur brisé, encore un mois

 

Sans crier gare, s'en ira avril

inexorablement , je sens le péril

Avril est là, soleil menteur,

Vie cassée, je me meurs...