Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2022

This is the end

Ca y est mon grand , tu as 30 ans...enfin tu aurais 30 ans...

Et j'ai décidé de ne plus publier de notes sur ce blog...j'y ai longuement réfléchi et ma décision est sans appel.

Il est temps de clôturer ce chapitre...

Il m'est souvent arrivé de relire ce blog et je pense qu'il m'a été très utile ,il m'a permis d'extérioriser toute ma douleur , toute ma colère.

Il m'a aidé à surmonter ma peine et mon chagrin , il a été ma bouée de sauvetage.

Je sais aussi qu'il a aussi été utile pour d'autres mamans comme moi .

Le temps a passé , les notes se sont espacées et aujourd'hui je n'ai plus besoin d'écrire...je pense avoir tout dit ...

J'ai accepté la mort de mon fils , c'est assez violent de le dire mais c'est la vérité.

Je ne l'oublie pas , jamais ...Il continue de m'accompagner à chaque seconde de ma vie , il est avec moi , il est en moi , nous sommes liés à jamais ...

Il m'arrive encore parfois de pleurer , mais c'est pas grave , c'est même normal...je m'en accommode .

Je vais bien

J'aime mon fils

Aussi longtemps que je vivrai , il vivra à travers moi.....

Merci à vous qui êtes passés par ici, merci d'avoir pris de votre temps pour partager le chapitre le plus douloureux de ma vie...

 

Commentaires

Anne, je viens de te lire, j’ai plein de frissons. Tu écris merveilleusement bien. Rien n’est pire que la perte d’un enfant! Je n’ose imaginer… ! Tu es une battante, une guerrière ! Tu es une merveilleuse maman. Je te souhaite beaucoup de belles choses. Ton fils là-haut est sûrement fier de toi et oui il est près de toi

Écrit par : Babeth | 14/03/2022

Répondre à ce commentaire

Anne, je viens de te lire, j’ai plein de frissons. Tu écris merveilleusement bien. Rien n’est pire que la perte d’un enfant! Je n’ose imaginer… ! Tu es une battante, une guerrière ! Tu es une merveilleuse maman. Je te souhaite beaucoup de belles choses. Ton fils là-haut est sûrement fier de toi et oui il est près de toi

Écrit par : Babeth | 14/03/2022

Répondre à ce commentaire

Félicitations pour tous ces messages au fil des années , la disparition d’un enfant est la plus dure épreuve que l’on peut avoir mais la satisfaction est de le savoir en paix et de savoir qu’il est toujours présent dans votre cœur et près de ceux qu’il aime. Bonne continuation. Maman de Mary

Écrit par : Françoise | 15/03/2022

Répondre à ce commentaire

Félicitations pour tous ces messages au fil des années , la disparition d’un enfant est la plus dure épreuve que l’on peut avoir mais la satisfaction est de le savoir en paix et de savoir qu’il est toujours présent dans votre cœur et près de ceux qu’il aime. Bonne continuation. Maman de Mary

Écrit par : Françoise | 15/03/2022

Répondre à ce commentaire

Félicitations pour tous ces messages au fil des années , la disparition d’un enfant est la plus dure épreuve que l’on peut avoir mais la satisfaction est de le savoir en paix et de savoir qu’il est toujours présent dans votre cœur et près de ceux qu’il aime. Bonne continuation. Maman de Mary

Écrit par : Françoise | 15/03/2022

Répondre à ce commentaire

Félicitations pour tous ces messages au fil des années , la disparition d’un enfant est la plus dure épreuve que l’on peut avoir mais la satisfaction est de le savoir en paix et de savoir qu’il est toujours présent dans votre cœur et près de ceux qu’il aime. Bonne continuation. Maman de Mary

Écrit par : Françoise | 15/03/2022

Répondre à ce commentaire

Anne, si je t'ai connu c'est grace à ce petit texte que tu avais écrit pour Quentin. C'est vrai que nos enfants sont partis la même année à 2 mois d'interval. Moi, je n'arrivais pas avec le départ de Xavier, et puis par hasard (ou pas), je suis tombée sur ton texte. Et tu as réussi à décrire ma douleur, à mettre des mots. Ensuite, tu m'as fait connaitre un groupe de mamanges et à partir de là, j'aicompris que je n'étais pas seule, et que d'autres mamanges avaitent cette même douleur. J'ai beaucoup évolué depuis ce temps. Tout comme toi, j'ai accepté, tout comme toi, je pleure parfois. Et tout comme toi, je sais qu'il est en moi et que je l'aimerai jusqu'à mon dernier souffle. Depuis 10 ans à peu près qu'on se connait, on ne s'est jamais vu, on a des liens virtuels et je suis tellement contente de t'avoir en amie. Tu fermes une page de ta vie, ce qui prouve une résilience absolue. Que nos anges continuent de nous protéger.

Écrit par : Catherine | 15/03/2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire