Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/07/2015

Déconnectée....

50 mois sans toi...

J'écris...j'efface...je réfléchis et puis je supprime et je pense à toi...mais voilà les mots semblent m'échapper.

Je suis peut-être en manque d'inspiration ou alors trop inspirée et ça me bloque..

Pourtant j'ai l'impression que ça se bouscule dans ma tête , mais ça ne sort pas , mille choses à penser , mille choses à gérer et comme souvent je procrastine.....

Toi , toujours au coeur de ma vie et tu me fais avancer , j'ai tellement parlé de toi , j'ai tellement évoqué ton omniprésente absence , je me suis tellement saoûlée de toi et de nos souvenirs que peut-être j'arrive à expiration?

Et si je n'avais plus rien à dire?

Je ne sais plus...je m'égare car c'est impossible que le puits de mes pensées se tarisse ....et toujours j'aurais un petit mot à coucher ce blog , chaque 8 de chaque mois.....

Aussi bref soit-il, ce petit mot trouvera sa place, ne serait-ce juste pour dire : Je t'aime Quentin

08/06/2015

Jamais loin....

Ces 4 années qui viennent de s'écouler si rapidement m'auront appris bien des choses...sur la mort , sur moi-même...sur les autres

La première est que l'amour filial est indestructible...Quand on met au monde un enfant  , que l'amour est là , il demeure à jamais et pour l'éternité...

Quand on perd cet enfant , le monde s'écroule autour de soi et on perd tous ses repères...mais avec le temps et de la patience et aussi beaucoup d'amour , on arrive à surfer sur les vagues de douleur jusqu'à les dompter et en devenir le maître....et ainsi ce n'est plus la douleur qui dirige notre vie mais l'inverse....

En acceptant la mort , on revit...joli paradoxe mais néanmoins tout à fait approprié dans mon cas.

En lâchant prise , on souffle et s'octroie un peu de répit, on s'autorise une trêve.

Cela peut paraître présomptueux ,car il est aisé de se laisser chavirer à nouveau..simplement j'essaye de garder le cap et il semble que je vogue dans la bonne direction...Je m'en réjouis car il faut savoir profiter des vents favorables quand ils soufflent dans le bon sens.....Une tempête peut vite assombrir le tableau....

 

J'ai appris aussi cela de ces 4 dernière années...Carpediem résonne comme une douce mélodie dans ma tête et aujourd'hui plus que jamais.

J'ai appris à être forte et courageuse , à prendre sur moi-même et également à me laisser aller...les deux sont compatibles et nécessaires pour aller de l'avant...

Je suis convaincue que tu es dans un ailleurs, meilleur et que tu y es heureux..je l'ai vu dans mon rêve et tu es assez malin pour faire passer des messages...Tu es un Ange...

 

Les souvenirs de toi sont ma force qui me poussent chaque jour à vivre et ils sont gravés pour toujours....Tu es toujours là ...jamais très loin et mon amour pour toi est intact , voire grandissant...

Je tairais ce que j'ai appris sur "certains  autres" car il n'est jamais bon d'évoquer du négatif...Je ne garde que le meilleur d'autres "autres"qui sont devenus essentiels à ma vie et ce sont ceux là qui m'importent...

 

Tu n'es jamais loin ; même 49 mois après ton départ et je me rapproche chaque jour de nos retrouvailles...

Je continue de t'aimer....

 

08/05/2015

Un si bel hommage

4 années se sont écoulées , 48 mois sont passés  ,rien n'a arrêté le cours du temps et nous nous sommes retrouvés une nouvelle fois sur la plage des Cabanes de Fleury....Nous t'avons offert nos fleurs qui comme toujours , revenaient sans cesse s'échouer sur le bord...Nous étions tous réunis , petits et grands, la famille s'agrandit, en 2012 Fanny venait pour la première fois et cette année ce fut le tour de Clarisse , nos deux petites princesses qui te connaîtront à travers nous, à travers tous les souvenirs de toi que nous évoquons souvent sans peine et avec joie..et bien sûr Timothée, ton mini BN , qui malgré son jeune âge garde un souvenir indélébile de toi....

DSCF3899 - Copie.JPG

Comme chaque année , Valérie et Bruno nous ont accueilli avec grand plaisir et nous ont fait une magnifique surprise...Tu as désormais une place de choix au camping avec une plaque à ton nom sur le fronton de leur mobile home....

Ce fut un merveilleux week-end tout en vert car bien sûr le vert c'est frais....

DSCF3908.JPG

 

Un si bel hommage pour un si bel Ange

08/04/2015

Le mois d'avant....

Sans crier gare, arrive avril,

doucettement ,je vacille ,

Avril est là, poisson moqueur

blague fanée, mauvaise humeur 

 

Sans crier gare, s'installe avril

furtivement,je suis fébrile

Avril est là, printemps sournois

coeur brisé, encore un mois

 

Sans crier gare, s'en ira avril

inexorablement , je sens le péril

Avril est là, soleil menteur,

Vie cassée, je me meurs...

08/03/2015

Prémices d'un nouveau printemps...

Mars est là et avec lui , la promesse d'une fin d'hiver clémente...C'est si agréable de sentir les premières chaleurs des rayons de soleil ...Les fenêtres se rouvrent en grand et la cité semble se réveiller d'un long hiver laborieux...

Mars est là et apporte avec lui , ses premières fleurs, ses premiers chants d'oiseaux...C'est si beau de voir la vie sans cesse se renouveler...La nature est toujours fidèle au rendez-vous.

Mars est là et avec lui , la fin du tunnel hivernal...

Mars est là

C'est ton mois mon grand

Le mois des poissons

le mois de ta naissance....

Pour moi ce sera toujours Mars , le plus joli mois....

Le joli mois de Mars

46 mois sans toi

Ce mois de Mars est le 46 ème avec ta présence si forte...Ta présence invisible qui me porte et me donne des ailes pour continuer à voler et éviter les embûches...car oui , grâce à cette présence , je trébuche de moins en moins....Continue à me porter mon bel Ange.....

 

 

08/02/2015

Mon chemin intérieur...

Mon cher fils

Je ne t'oublie pas....jamais

Je continue ma route , ma longue route, si longue déjà depuis le 8 mai 2011...

Combien de kilomètres parcourus? Je n'en sais et de tout manière cette route-là ne se comptabilise pas en kilomètre...C'est une route invisible...Plutôt un chemin intérieur...

 

Combien de larmes versées? Mes yeux étaient trop embués pour compter...Mais c'était des larmes nécessaires à mon salut...Des larmes qui m'ont armées pour poursuivre ma route.

 

Combien de peine et de colère? Mon coeur était trop saigné à vif pour faire le calcul...Mais elles étaient également utiles à ma survie...car tant qu'on souffre et qu'on hurle, on est vivant....

 

Cependant , après chaque tempête ; vient l'accalmie et c'est toujours dans le calme que l'on peux réfléchir posément...

Alors même si parfois , je rechute et me sens mal parce que ça ne finira jamais....je me sens mieux à présent...je me sens mieux car je me suis libérée de l'emprise de la colère...j'ai appris à lâcher prise ...je ne demande plus "pourquoi?"...

Tu es décédé mon fils , tu ne reviendras plus , tu es mort....

C'est la dure réalité...

Mais tu es toujours vivant dans mon coeur, dans ma chair , dans mon sang...

Sache que comme je l'écrivais dans une des premières notes de ce blog, je ne pense pas à toi , non , JE TE PENSE....depuis 45 mois et cela ne je ne peux pas l'expliquer , c'est entre toi et moi...

Mon cher et tendre fils

Je t'aime et tu me manque